Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De India

De India

Menu
Neuf mois et après...


























Un marché à Delhi. (Sarojini Nagar)
(J'aime bien ce petit flou comme illustration à cet article)

Non, non, pas de méprise,malgré ce titre ambigu :), je n'attends pas un heureux événement, pas maintenant du moins...Je parle, en fait, des 9 mois passés en Inde et des 9 mois (à peu près) qui ont suivi le retour...
Cet article m'a été inspiré par un blog d'une jeune française (et plus particulierement  son dernier article)qui a fait cette année le même stage que moi en Inde et qui est de retour depuis peu en France. Elle y parle de son retour en France et surtout de cette impression d'un grand rêve de 9 mois.

Drôle d'impression que j'avais aussi ressenti. Ce sentiment bizarre que rien n'a changé ou peu, que la vie en France a été mise en pause pendant presque une année à 10000 km d'ici où tout semble, d'ici, iréel...et où la vie en France semblait au bout d'un moment, de là-bas, iréelle.

Et puis, au fur et à mesure après le retour, on réalise tout ce qui a changé chez nos proches. On l'accepte bien ou alors pas du tout, ce qui fut mon cas.
Dans mon cas, j'ai longuement espéré retrouver ce que j'avais laissé derrière moi en m'envolant pour l'Inde, en vain. Il n'y a, en fait, que depuis deux mois que je me suis réconcillié avec cette nouvelle vie française et que j'ai retrouvé mes repères.

Je pense qu'il est plus difficile de revenir que de partir. A moins que les fondations de ma vie française étaient très fragiles, je suis partie sans les fortifier et je n'ai retrouvé qu'un champ de ruines dans mon retour...

Tout ça pour dire que de toutes façons, retour réussi ou pas, une année en Inde ne laisse pas intact, on y revient réelement attaché à de petites choses découvertes là-bas et, l'air de rien, elles manquent...
Oui, on y revient très riche mais il faut apprendre à gérer cette richesse (parfois dans quelques ruines)

D'ailleurs, chers lecteurs ex-expatriés en Inde, qu'en pensez-vous? Comment avez-vous vécu le retour?Tel Ulysse qui ne tenait pas en place quand il était à Ithaque mais rêvait d'y revenir quand il n'y était pas, avez-vous envie de repartir? Que faites-vous pour combler un manque certain?