Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De India

De India

Menu
Histoire des mes assassins de Tarun T Tejpal

Histoire des mes assassins de Tarun T Tejpal

Histoire de mes assassins de Tarun J Tejpal (The Story of My Assassins)

(qui est également l'auteur de Loin de Chandigarh)

 

image_2888.bmp.jpg

 

Déjà, avec un titre et une couverture de cet ordre, difficile de ne pas être intrigué!

C'est le récit d'un journaliste d'investigation qui est également le narrateur, dans la Delhi d'aujourd'hui, qui apprend par un flash info à la télévision qu'il vient de justesse d'échapper à une tentative d'assassinat. Au tribunal, il rencontre ses cinq assassins présumés impliqués dans le complot- Ca, c'est pour le récit cadre puisque s'intègre dans ce récit cadre, quatre histoires, celles des cinq assassins.

Ces quatre histoires ancrées sont surtout l'occasion pour l'auteur de décrire des contextes d'injustices sociales et culturelles, des contextes corrompus historiques et politiques qui entourent la naissance des cinq individus. La violence se transmet et ces laissers-pour -compte deviennent les pures produits d'une brutalité sans limite. Ce tableau d'une Inde moderne est sombre, très sombre et s'oppose aux images stéréotypés d'une Inde en voie de développement. Certes, l'Inde est un pays en voie de développement mais elle a ses exclus, certes marginaux mais victimes et, par la force des choses, acteurs d'une violence inouie. C'est ce que tend à décrire Tarun T. Tejpal dans un roman qui n'a presque rien à voir avec Loin de Chandigarh si ce n'est l'intégration d'un récit autre et une écriture très riche qui décrit sans condescendance ces héros tragiques de notre société moderne, à tel point qu'on s'attache à certains d'entre eux.

Pendant la lecture, nous nous sommes plus à imaginer la version française d'Histoire de mes assassins parce qu'il est bien vrai que, même si ce roman est totalement inscrit dans un contexte indien en pleine évolution, la violence des exclus pourrait être également un sujet d'écriture dans notre société française. (et de plus en plus, ai-je envie de dire!). Le livre s'inscrit dans un réalisme très précis, nous avons pensé à  EmileZola, en son temps, par moment...même si cette tension, nous l'avons palpé en Inde mais peu vécu.(heureusement!)

A lire donc car c'est un roman de grande qualité et la littérature indienne de langue anglaise devient de plus en plus une référence pour la littérature contemporaine.....pendant les vacances si vous n'avez pas peur des descriptions abruptes d'une violence inouie...