Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De India

De India

Menu
AFP- L'Inde appelle à la fin des raids aériens sur la Libye

AFP- L'Inde appelle à la fin des raids aériens sur la Libye

SM-Krishna-02-01-2011-copie-1.jpg

L'Inde appelle à la fin des raids aériens sur la Libye

NEW DELHI - Le ministre indien des Affaires étrangères, S.M Krishna, a appelé lundi à la fin des raids aériens sur la Libye, estimant que les attaques risquaient de toucher plus de "civils innocents, de citoyens étrangers et de missions diplomatiques".

"Nous regrettons les raids aériens qui sont en cours", a déclaré à la presse le ministre, cité par l'agence Press Trust of India et d'autres médias locaux.

"L'Inde appelle toutes les parties à renoncer à la violence et à l'usage de la menace et de la force pour résoudre les différends. Je pense que l'urgence du moment est de cesser le conflit armé".

Le ministre souligne que "les raids aériens vont entraîner des dommages pour des civils innocents, des citoyens étrangers et des missions diplomatiques ainsi que leurs personnels qui sont toujours en Libye".

Dimanche, le ministère des Affaires étrangères a indiqué qu'il "regrettait" les frappes aériennes contre le régime de Mouammar Kadhafi, estimant que "les mesures adoptées devraient permettre d'atténuer et non d'aggraver une situation déjà difficile".

La résolution 1973 du Conseil de sécurité de l'ONU exige l'arrêt complet des attaques contre les civils, impose une zone d'exclusion aérienne en Libye et permet des frappes pour contraindre le colonel Kadhafi à cesser la répression qui a fait des centaines de morts et poussé 300.000 personnes à fuir le pays.

Peu après le vote de la résolution, au cours duquel l'Inde s'est abstenue, le Premier ministre, Manmohan Singh, a affirmé qu'il voulait voir les citoyens d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient prendre leurs propres décisions "en dehors d'une ingérence extérieure".

"En tant que démocratie, nous somme heureux de voir nos frères au Moyen-Orient et en Afrique du Nord prendre un rôle accru pour décider de leur propre avenir", a-t-il déclaré vendredi lors d'une allocution à un colloque.

"Il s'agit de décisions que les pays et les citoyens doivent prendre eux-mêmes, en dehors d'une ingérence extérieure ou d'une contrainte", a-t-il ajouté, sans toutefois mentionner directement la Libye.

L'Inde suit traditionnellement une ligne de non-alignement en matière de politique étrangère, même si elle s'est rapprochée des Etats-Unis depuis la fin de la guerre froide.

(©AFP / 21 mars 2011 12h16)